Finance

Portrait Alumni | Gabriel Rorthais, ICCF@HEC Paris

Le 28 février 2023

« Avec l’ICCF@HEC Paris, tout est possible, quels que soient son âge et son parcours.”

1. Pouvez-vous présenter votre parcours quelque peu atypique ? 

J’ai été militaire quasiment toute ma carrière. J’ai été officier de carrière, notamment les dix dernières années, que j’ai passé au sein de la Légion étrangère. Au-delà du métier et des postes que j’ai pu occuper dans ma carrière, j’ai toujours été poussé par l’envie de monter un jour ma propre société. Cela faisait déjà quelques années que j’y réfléchissais. Passionné d’immobilier et de finance, j’ai décidé de me lancer en 2016 avec mon épouse, en montant un cabinet de gestion de patrimoine. 

Aujourd’hui, j’exerce en tant que conseiller en investissements financiers auprès de particuliers, mais également des chefs d’entreprise. Pour cela, j’ai dû me former de A à Z pour découvrir ce nouveau métier.

2. La formation professionnelle est-elle importante selon vous ?

J’ai toujours besoin d’apprendre de nouvelles choses et je suis convaincu qu’il est absolument nécessaire de se former, tout au long de la carrière. C’est peut-être une déformation professionnelle – nous avons l’une des armées qui se forme le plus au monde. Tout au long de notre carrière et quel que soit notre grade, les militaires bénéficient d’un cursus d’apprentissage en continu. 

Je pense que c’est une philosophie qui doit s’adapter pareillement au monde civil : peu importe le domaine professionnel, on a besoin de mettre à jour ses compétences, de les développer et renforcer. C’est la seule façon de s’épanouir.

3. Pourquoi avoir choisi de vous former à la finance d’entreprise avec une certification en digital learning ?

Déjà, à la base, j’ai un parcours en économie. La finance est un sujet que je trouve passionnant et que je voulais approfondir. Dans le cadre de mon activité de conseiller en investissements financiers, je suis amené à accompagner des entreprises et dirigeants sur des problématiques très diverses, en fonction des profils. Je souhaitais mieux comprendre les problématiques qui animent mes clients et parler le même langage, pour pouvoir répondre le mieux possible à leurs problématiques. 

Lors de mes recherches, j’ai été séduit par le format proposé par la certification ICCF@HEC Paris, son large réseau d’alumni et surtout par la garantie de qualité apportée par HEC Paris. Lorsque l’on est en pleine activité, il est difficile de se lancer dans un MBA ou une formation plus traditionnelle. Le format proposé par First Education Online, avec des contenus de qualité tout en permettant une grande flexibilité, a fini de me convaincre. C’est une formation que l’on peut faire en parallèle de son activité.

4. Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de votre expérience avec ICCF@HEC Paris ? 

Je dirais le niveau de compétence atteint en peu de temps. La formation est assez exigeante, complète et riche en contenu. Je me suis rendu compte que j’ai pu grâce à cela atteindre un certain niveau de compétence. Je me surprends à parler de certains sujets spécifiques à la finance d’entreprise, avec confiance. Je comprends mieux les enjeux de mes clients et je peux échanger avec eux plus facilement, parce que nous parlons le même langage. 

À titre individuel, ce qui m’a le plus marqué, ce sont les rencontres que j’ai pu faire à travers les groupes de travail qu’on a mis en place. Il y a une vraie richesse humaine dans cette formation. On peut faire de belles rencontres. Au-delà, il y a une véritable émulation au sein de la promotion, qui nous entraîne vers le succès. J’étais peut-être seul devant mon écran au moment du questionnaire final, mais je suis convaincu que les échanges d’idées tout au long de la formation, la force du groupe ont compté pour beaucoup dans ma réussite. 

Si je devais ne retenir que trois mots : exigence, contenu et échange.

5. Pour conclure, avez-vous une belle leçon à tirer de la formation que vous souhaitez partager avec la communauté Alumni First Education Online ? 

Ce n’est pas tant dans la formation en elle-même, mais si j’avais un message à faire passer : tout est possible, quels que soient votre âge et votre parcours. Je ne connaissais rien à la finance d’entreprise et j’ai tout appris avec cette formation. Avec un peu de volonté et grâce à l’émulation créée par le groupe, je pense que l’on peut vraiment tout faire. Il suffit parfois juste de mettre le pied à l’étrier et de s’en donner les moyens pour y arriver. La preuve en est, globalement, ceux qui présentent l’examen final réussissent pour la plupart.

Pour aller plus loin

Vous avez aimé le parcours de Gabriel ? Découvrez ceux de Cédric Picaud et de Sébastien Ristori.

Pour retrouver les portraits de nos alumni et d’autres participants d’ICCF@HEC Paris, c’est ici 

Partager

Retrouvez nos articles similaires