Finance

Portrait Alumni | Eric Olivier COLY, ICCF@HEC Paris

Le 24 octobre 2022

1. Pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ?

Je suis titulaire d’une maîtrise en sciences économiques option gestion des entreprises et d’un Master 2 en banque et finance. Juste après ma maîtrise, j’ai travaillé 4 ans dans un centre de télémarketing, notamment en tant que manager commercial senior. En 2008, j’ai intégré la BICIS, filiale du groupe BNP Paribas au Sénégal, comme chargé d’affaires professionnels, chargé des comptes de PME/PMI. 

J’ai occupé successivement les postes de directeur d’agence et de chargé d’appui commercial. J’ai ensuite été expatrié en Côte d’Ivoire, où j’ai intégré la “BICI Academy”, l’entité dédiée à la formation et au développement des compétences des collaborateurs en Afrique subsaharienne, en tant que formateur permanent. Mon rôle était de concevoir des modules et de les animer dans les pays où le groupe BNP Paribas était présent : la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Guinée Conakry, le Mali, le Burkina, le Gabon et les îles Comores. Depuis 2019, j’occupe le poste de directeur d’entité et coordonne l’activité et le pilotage de l’activité de huit agences au Sénégal. 

 

2. Pourquoi avez-vous choisi de vous former et d’intégrer la certification ICCF@HEC Paris ? 

La formation fait partie intégrante de mon parcours professionnel et me passionne. Je suis certifié formateur-concepteur pour le groupe BNP Paribas. Dans le cadre de mes recherches et des formations que j’anime, j’aborde des sujets tels que le management. Dans le cadre de l’activité bancaire, je suis amené à traiter des dossiers d’entreprises dans le cadre de financements, à faire de l’analyse financière afin de pouvoir porter les projets de nos clients. C’est cela qui m’a amené à me lancer ce nouveau défi et m’inscrire à cette formation : la volonté d’approfondir mes connaissances dans le domaine. 

 

3. Que retenez-vous de cette formation ?

Beaucoup de choses. Tout d’abord, son formateur Pascal Quiry ainsi que la collaboration avec les équipes supports de First Education Online. C’est vraiment une idée de génie d’avoir mis sur pied cette formation. J’ai été marqué par la richesse des contenus et surtout, par la pédagogie qui accompagne toute cette formation. L’ICCF est une formation qui s’adapte à nos réalités : chacun est responsable de sa formation et peut travailler à son rythme. La plateforme est ouverte 24h/24 avec une équipe technique toujours disponible pour répondre à nos questions. Au-delà, c’est l’interaction entre les participants qui m’a interpellé : malgré le nombre d’apprenants, on retient beaucoup de ces moments d’échanges et de partage de connaissances. 

 

4. Selon vous, quel a été l’impact de la formation sur votre quotidien ? 

Tout d’abord, je dirais une satisfaction personnelle : celle d’avoir pu relever ce challenge. Même s’il n’est pas toujours simple de retrouver le rythme des études, de prendre du temps pour se former. Pour l’anecdote, même mes enfants ne comprenaient pas tout et m’interrogeaient :  « A ton âge, tu travailles encore ?”. Je répondais : “Il n’y a pas d’âge pour travailler”. C’est toujours bien de pouvoir mettre à jour ses connaissances, approfondir et donc pour s’adapter. 

Dans le cadre de l’accompagnement et de l’encadrement avec mes équipes, j’ai gagné en connaissances. Il est désormais plus facile de pouvoir appuyer mes propos et de pouvoir argumenter. Cela débouche sur une forme de reconnaissance, de la part de mes pairs et dans l’entreprise. Beaucoup de gens m’approchent aujourd’hui pour en savoir plus et s’intéressent à la formation, en se disant que finalement, c’est possible de se former efficacement même à distance. 

 

5. Vous êtes aujourd’hui ambassadeur First Finance. Pourquoi avoir fait le choix de vous engager de cette façon ?

Le rôle d’un ambassadeur, c’est d’abord le partage d’expérience, pouvoir présenter First Finance et First Education Online à mon entourage. Quand on voit la formation sur une publicité, on peut être hésitant. Mais lorsqu’on rencontre une personne qui est passée par là, qui peut vous partager son expérience et vous donner des conseils, cela encourage et pousse à se lancer. 

Dans ce cadre, nous organisons régulièrement des cafés-questions et des moments d’échange. Les personnes intéressées par les formations viennent avec leurs questions et rencontrent des personnes certifiées et qui ont l’expérience sur le sujet. Par expérience, cela permet de faire tomber beaucoup de barrières. Ce que je peux dire à ceux qui hésitent encore, c’est vraiment une expérience humaine, très enrichissante et bénéfique. 

Partager

Retrouvez nos articles similaires