Consultant en finance

Le Consultant en finance intervient auprès d’une entreprise pour optimiser sa gestion financière. En qualité d’expert financier, il est chargé de la gestion du capital, de la gestion de portefeuille, du taux de change, etc.

  • 45 250 € / an salaire moy. France, ref. GlassDoor
  • 15 000 professionnels Consultants en finance France, ref. LinkedIn
  • 885 postes M1201 (code ROME), ref. Pôle Emploi France

C’est quoi un Consultant en finance ?

Définition, autres appellations ou métiers dans le même domaine d’expertise, voici ce qu’il faut connaître sur cette profession.

Le Consultant en finance est une profession qui nécessite une intervention particulière auprès des entreprises de différents secteurs. Celles-ci sont généralement en quête de solutions fiables et innovantes, leur permettant de faire face aux demandes du marché. Cette expertise est également utile pour anticiper les besoins potentiels de leurs clients.
Les Consultants en finance sont des professionnels dont la mission consiste à prodiguer des conseils sur plusieurs types de financement à une clientèle ciblée. Ce sont généralement des particuliers et des entreprises en développement. Il assure également la définition des besoins financiers, la recherche de fonds privés, la planification financière, etc.

Les Consultants en financement sont également appelés :

  • Conseillers en financement
  • Conseillers financiers
  • Directeurs des opérations
  • Conseillers en placements
  • Vérificateurs de comptes

Le métier de Consultant financier s’exerce généralement dans une entreprise, en statut de salarié. Ce professionnel peut également officier à son compte, en qualité de Consultant indépendant, d’expert ou de portage salarial. Il travaille à la fois auprès des particuliers comme gestionnaire de patrimoine et des grandes structures (société d’investissement, société de conseil, etc.).

Parmi ses clients figurent également :

  • Les organismes de microfinance
  • Les sociétés boursières et les bureaux de change
  • Les gestionnaires de patrimoine.

Dans tous les cas, il peut se spécialiser dans un domaine financier : épargne, immobilier, placements boursiers, matières premières, cryptomonnaie ou crédit.

Voici les autres emplois dans le domaine de la finance :

  • Responsable centre de profit
  • Consolideur
  • Analyste financier
  • Trader
  • Credit manager
  • Ingénieur financier
  • Directeur des finances

Adapté aux personnes en situation de handicap

Quel est le rôle d’un Consultant financier ?

En statut de salarié, un Consultant financier remplit un rôle particulièrement stratégique dans les établissements financiers et entreprises clientes qui le mandatent. En relation avec les équipes de la direction générale, financière et comptable, il est chargé de les accompagner dans leurs éventuelles prises de décision. Il assure également un rôle de conseil concernant des projets financiers particuliers et optimise la gestion des actifs.

Quel est le travail d’un Consultant financier ?

Selon le Code Rome C1206 ou M1201, la principale fonction d’un Consultant financier est la gestion des produits financiers. Grâce à ses connaissances du marché et à son expertise, il délivre des conseils auprès de sa clientèle. Ses recommandations portent généralement sur la définition d’une stratégie budgétaire à long terme ou les investissements financiers à effectuer. En qualité de gestionnaire de portefeuilles d’investissements et financiers, il est garant de l’ensemble des placements à effectuer sur le long terme auprès de sa clientèle.

Quelles sont les tâches d’un Consultant en finance (en entreprise ou freelance) ?

Le Consultant financier constitue une véritable plus-value aux entreprises. Ces dernières font appel à ce professionnel pour résoudre ponctuellement des problématiques précises liées aux finances et à la comptabilité. Grâce à son intervention, celles-ci sont plus à même d’atteindre leurs objectifs.

Voici les principales missions du Consultant financier :

 

Cette mission consiste à :

  • Consulter les différents états comptables et financiers de l’entité (actions comptables, comptes, états financiers, etc.).
  • Vérifier l’intégralité des données financières et assurer leur cohérence avec les comptes annuels de la structure ainsi qu’avec celles communiquées par les agents.
  • Procéder à un contrôle interne et voir avec les collaborateurs les informations susceptibles d’affecter l’audit.
  • Rédiger des rapports financiers et des comptes rendus détaillant les forces et les faiblesses des données. Proposer des recommandations et des améliorations à apporter dans les documents comptables et financiers

La relation client et commerciale vise à :

  • Entrer en contact avec les clients à travers une première approche de fonctionnement et s’adapter aux spécificités de la société.
  • Répondre aux demandes des clients ou aux éventuels appels d’offres (avec les branches concernées).
  • Avec le chef de l’entreprise cliente, définir les objectifs à atteindre durant la mission (gestion financière, audit, comptes annuels, etc.).
  • Rédiger un cahier de charges et définir une temporalité d’exercice concernant les diverses tâches à réaliser lors de la mission.

L’aide au développement consiste à :

  • Examiner la situation financière de la structure, et s’imprégner de son environnement économique, conjoncturel et institutionnel.
  • Analyser les différentes solutions de financement (prêts, études des taux bancaires, etc.) ainsi que les subventions possibles pour monter des projets et investissements.
  • Offrir un accompagnement à l’entreprise cliente quant à la gestion de son patrimoine financier ou sa vente.
  • Assurer la mise en place des dossiers de crédit et mettre en évidence les éléments importants.
  • Conseiller les clients sur les investissements financiers rentables.

Quelques variabilités d’activité peuvent toutefois être observées selon que le Consultant finance exerce dans une entreprise ou un cabinet de conseil.

Dans un cabinet de conseil, ce professionnel travaille pour le compte d’un commanditaire extérieur. Son expertise est sollicitée par des structures de toutes les tailles.

Dans une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) ou une GE (Grande Entreprise), il collabore avec un pôle financier et comptable. Cette branche plus structurée traite rapidement ses requêtes. En conséquence, le travail d’investigation ou d’audit prend une autre dimension.

Cette mission consiste à :

  • Consulter les différents états comptables et financiers de l’entité (actions comptables, comptes, états financiers, etc.).
  • Vérifier l’intégralité des données financières et assurer leur cohérence avec les comptes annuels de la structure ainsi qu’avec celles communiquées par les agents.
  • Procéder à un contrôle interne et voir avec les collaborateurs les informations susceptibles d’affecter l’audit.
  • Rédiger des rapports financiers et des comptes rendus détaillant les forces et les faiblesses des données. Proposer des recommandations et des améliorations à apporter dans les documents comptables et financiers

La relation client et commerciale vise à :

  • Entrer en contact avec les clients à travers une première approche de fonctionnement et s’adapter aux spécificités de la société.
  • Répondre aux demandes des clients ou aux éventuels appels d’offres (avec les branches concernées).
  • Avec le chef de l’entreprise cliente, définir les objectifs à atteindre durant la mission (gestion financière, audit, comptes annuels, etc.).
  • Rédiger un cahier de charges et définir une temporalité d’exercice concernant les diverses tâches à réaliser lors de la mission.

L’aide au développement consiste à :

  • Examiner la situation financière de la structure, et s’imprégner de son environnement économique, conjoncturel et institutionnel.
  • Analyser les différentes solutions de financement (prêts, études des taux bancaires, etc.) ainsi que les subventions possibles pour monter des projets et investissements.
  • Offrir un accompagnement à l’entreprise cliente quant à la gestion de son patrimoine financier ou sa vente.
  • Assurer la mise en place des dossiers de crédit et mettre en évidence les éléments importants.
  • Conseiller les clients sur les investissements financiers rentables.

Quelques variabilités d’activité peuvent toutefois être observées selon que le Consultant finance exerce dans une entreprise ou un cabinet de conseil.

Dans un cabinet de conseil, ce professionnel travaille pour le compte d’un commanditaire extérieur. Son expertise est sollicitée par des structures de toutes les tailles.

Dans une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) ou une GE (Grande Entreprise), il collabore avec un pôle financier et comptable. Cette branche plus structurée traite rapidement ses requêtes. En conséquence, le travail d’investigation ou d’audit prend une autre dimension.

Comment devenir Consultant en finance ?

Le poste de Consultant en finance exige un certain niveau d’études et des qualités appropriées.

Le poste de Consultant en finance ou d’expert financier nécessite un cursus d’études supérieures, précisément une formation de niveau BAC+5 dans les filières des finances et de la gestion.

Pour réussir l’insertion dans un cabinet de consulting financier, le candidat doit posséder l’un des diplômes suivants :

  • Master en finance, en économie, en droit ou en sciences politiques
  • Master en ingénierie et conseils ou en management d’entreprise
  • Master en conseils organisationnels ou en management stratégique
  • Master professionnel en gestion des ressources humaines
  • Diplôme d’école de commerce – spécialisation finance/comptabilité

Même en poche, le diplôme d’études supérieures ne garantit pas, à lui seul, une carrière solide dans le consulting financier. Au moins 5 années d’expérience sont souvent exigées : soit dans une entreprise en qualité d’assistant de direction, soit dans un cabinet d’expertise.

La formation pour devenir Consultant en finance peut être suivie en alternance. Ce mode d’apprentissage facilite l’insertion ou la reconversion professionnelle grâce à un emploi du temps souple. Pour assimiler les prérequis au métier, First Education Online propose des formations innovantes en collaboration avec les Grandes Écoles renommées, comme l’ICCF@HEC Paris et Finance de Marché @ESCP Business School. Ces cours prodigués en ligne sont l’idéal pour maîtriser les aspects de la gestion et la finance d’entreprise. Chaque année, le groupe First Finance forme également des milliers d’apprenants à la certification AMF et AMF Finance Durable.

Le certificat ICCF@HEC Paris a été élaboré pour satisfaire les besoins de compréhension et d’action d’un large public impliqué dans les décisions financières de l’entreprise, que ce soit sur le plan interne ou externe.

Ce programme ouvre la voie sur trois compétences essentielles en finance d’entreprise, à savoir :

Évaluation d’une société

  • Maîtrise des principales techniques utilisées par le métier pour évaluer financièrement une structure ;
  • Choix et adaptation des méthodes d’évaluation efficaces selon les cas rencontrés (secteur, taille de l’entreprise, etc.).

Analyse financière

  • Révision et analyse des documents financiers de l’entreprise (bilan, compte de résultat, tableau de flux) ;
  • Diagnostic global et précis sur les finances des entreprises ;
  • Calcul et application des indicateurs clés des équilibres financiers adoptés par la profession.

Prise de décisions d’investissement et de financement

  • Décisions basées sur des critères de jugement, quantitatifs et qualitatifs, utilisés par le métier ;
  • Évaluation des conséquences des choix de financement et d’investissement sur les finances de l’entreprise ;
  • Maîtrise des outils financiers liés à la finance durable.

En savoir plus https://first-education-online.com/fr/certificat/iccf-hec-paris-international-certificate-in-corporate-finance/

Le certificat ICCF2@HEC Paris est un allié pour développer les trois principales compétences en politique financière d’entreprise :

Gestion de la structure financière

  • Choix et gestion des financements en dette ;
  • « Restructuration » du passif ;
  • Compréhension de l’équilibre du bilan et sélection des principales composantes de financement.

Ingénierie financière associée aux opérations de haut de bilan

  • Levée et restitution de capital ;
  • Optimisation de la structure de l’actionnariat ;
  • Recours au private equity ;
  • Réussite de l’introduction en bourse.

Conduite d’opérations de fusions-acquisitions (M&A)

  • Compréhension des fondements du M&A ;
  • Maîtrise des offres publiques ;
  • Sélection d’un processus de cession, valorisation, structuration et négociation.

En savoir plus : https://first-education-online.com/fr/certificat/iccf2-hec-paris/

La formation Finance de Marché@ESCP Business School est un tremplin pour assimiler les compétences fondamentales en finance de marché suivantes :

  • Identification du rôle de chaque acteur sur les marchés financiers et interaction professionnelle ;
  • Maîtrise des fondamentaux de valorisation des instruments financiers ;
  • Choix des produits financiers en confrontant les caractéristiques des produits cash, des options et des dérivés fermes ;
  • Compréhension de la construction des produits structurés ;
  • Mise en place d’opérations de couverture des risques avec des produits dérivés fermes et conditionnels ;
  • Appréciation des risques liés au développement des produits financiers complexes et des marchés financiers associés.

En savoir plushttps://first-education-online.com/fr/certificat/finance-de-marche-escp-business-school/

Les certifications AMF et AMF Finance Durable sont essentielles à tout prestataire de services d’investissement. En effet, elles assurent que certaines fonctions disposent d’un ensemble commun de compétences conformes aux normes européennes et françaises. Cette démarche a pour objectif de protéger les intérêts des clients.

Depuis 2010, le groupe First Finance a remis plus de 27 000 certifications AMF, témoignant ainsi de son engagement envers l’excellence dans l’univers financier. En outre, il délivre la certification AMF Finance Durable, dédiée aux professionnels souhaitant développer une compréhension approfondie du cadre institutionnel et économique de la finance durable. Ce titre offre également une approche éclairée sur les concepts fondamentaux, tout en fournissant une grille de lecture des produits et méthodologies utilisés.

Une fois certifié, vous serez capable de déterminer les préférences de vos clients et de leur proposer des produits en adéquation avec leurs besoins. Vous démontrerez ainsi votre capacité à marier expertise et sensibilité aux enjeux de la finance durable.

En savoir plus :

Voici les emplois qui conduisent à ce poste :

  • Conseiller développement économique
  • Chargé de financement de projet
  • Assistant-conseiller financier

Un bon Consultant en finance doit détenir les aptitudes professionnelles suivantes :

  • Sens de l’analyse et de synthèse
  • Force de proposition
  • Rigueur dans la collecte et le traitement des données
  • Écoute des besoins
  • Curiosité intellectuelle
  • Capacités rédactionnelles
  • Créativité
  • Qualités relationnelles
  • Goût pour les chiffres
  • Maîtrise de l’anglais

Les qualités exigées pour accéder au poste de Consultant en finance sont les mêmes que pour exercer dans d’autres domaines, à savoir :

  • Des connaissances techniques en comptabilité et en finance
  • Aisance relationnelle
  • Bonne capacité d’adaptation
  • Esprit d’équipe
  • Aisance écrite et orale
  • Autonomie totale
  • Facultés d’anticipation

Le poste de Consultant en finance est particulièrement rémunérateur et s’ouvre à plusieurs possibilités d’évolution.

Combien gagne un Consultant financier?

Le salaire d’un Consultant en finance varie selon son statut et son employeur. Les grandes institutions financières et les cabinets de conseil proposent généralement une rémunération plus élevée.

Quel est le salaire mensuel d’un Consultant en finance ?

Un Consultant financier junior dans un cabinet de conseil perçoit environ 3 300 euros et 4 000 euros brut par mois. Les plus expérimentés touchent en moyenne entre 4 000 euros et 4 500 euros brut mensuels. Un Consultant senior gagne, quant à lui, entre 4 500 euros et 6 600 euros brut. En cabinet de conseil, la rémunération d’un Consultant en finance senior s’élève à 5 000 euros et 6 000 euros brut par mois. Un Consultant manager dans les grandes sociétés de conseil reçoit entre 7 000 euros et 10 000 euros brut.

Quel est le salaire annuel d’un Consultant en finance (auto-entrepreneur, banque, assurances, etc.) ?

En moyenne, le salaire annuel d’un Consultant en finance se situe entre 30 000 euros et 50 000 euros brut. En début de carrière, il gagne près de 35 000 euros bruts annuels.

  • En cabinet de conseil, les Consultants financiers seniors touchent entre 60 000 euros et 72 000 euros brut par an.
  • En portage salarial, le niveau de revenu est fonction du nombre de prestations que le professionnel honore ainsi que du chiffre d’affaires réalisé.

 

Le métier de Consultant en finance propose plusieurs opportunités d’emploi. Les débouchés sont aussi nombreux sur le territoire qu’à l’international. En effet, ces professionnels sont particulièrement sollicités à l’heure actuelle où le marché connaît une mutation constante. À cela s’ajoutent le niveau concurrentiel sur les marchés ainsi que les enjeux associés à la transformation digitale ou au développement durable. Il en résulte une économie peu fiable et sujette à différentes fluctuations, que les sociétés seules seront incapables de gérer.

Même si la sélection est assez rude, les cabinets de conseil enregistrent un taux de recrutement stable.

En France, le conseil en entreprise compte actuellement plus de 15 000 entreprises, employant près de 120 000 salariés.

De manière générale, un Consultant en finance débute sa carrière en tant que salarié au sein d’un cabinet de conseil. Sur le long terme, il peut évoluer dans la même structure ou en intégrer une autre avec le statut de Consultant senior. Il peut ensuite gravir les échelons et devenir manager ou senior manager, voire occuper le poste d’associé.

Au fil de son parcours, un Consultant financier expérimenté a la possibilité de travailler à son compte, dans son propre cabinet, en tant que freelance ou auto-entrepreneur. À mi-chemin entre le statut de salarié et d’auto-entrepreneur, le portage salarial constitue en outre une option. Cette relation contractuelle dite tripartite consiste à assurer une prestation de conseil pour une entreprise cliente.

Avec un solide bagage en finance, un Consultant en finance peut occuper des postes à responsabilités, tels que Contrôleur de gestion ou Directeur administratif.