Conseiller en Gestion de Patrimoine

Travaillant dans une agence bancaire ou en indépendant, le Conseiller en Gestion de Patrimoine est garant du patrimoine et des investissements de sa clientèle. Son cœur de métier repose sur sa capacité de diagnostic, lui permettant d’assurer des placements adaptés et rentables.

  • 45 000€ / an salaire moy. France, ref. GlassDoor
  • 38 000 professionnels Conseillers en gestion de patrimoine France, ref. LinkedIn
  • 2 845 postes C1205 (code ROME), ref. Pôle Emploi France

Qu’est-ce qu’un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) : fiche métier

Spécialiste de l’investissement, le Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est constamment en quête des solutions les mieux adaptées aux besoins de ses clients.

Adapté aux personnes en situation de handicap

Par définition, le patrimoine désigne la valeur marchande des biens, de toute nature, en possession d’une personne. Le patrimoine privé regroupe les actifs privés, notamment les biens immobiliers directement utilisés par leur propriétaire, comme la résidence principale ou secondaire. Il inclut en outre les biens immobiliers et les produits financiers. Généralement associée à la gestion de placements, la gestion de patrimoine vise à préserver les acquis tout en effectuant les meilleurs investissements possibles. Selon la situation patrimoniale du client, cette activité regroupe les univers suivants :

  • La gestion des placements ;
  • L’investissement : gestion et développement du patrimoine ;
  • Les stratégies de conservation du patrimoine existant et de réduction d’impôts
  • La planification de revenus : pour les héritiers, pour la retraite.

Comme son nom l’indique, un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est un professionnel spécialisé dans le conseil et la gestion de fortune privée. Il peut intervenir dans la gestion de patrimoine familial ou individuel, y compris le patrimoine d’entreprise ou des banques.

 

Comme son nom l’indique, un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est un professionnel spécialisé dans le conseil et la gestion de fortune privée. Il peut intervenir dans la gestion de patrimoine familial ou individuel, y compris le patrimoine d’entreprise ou des banques.

Comme son nom l’indique, un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est un professionnel spécialisé dans le conseil et la gestion de fortune privée. Il peut intervenir dans la gestion de patrimoine familial ou individuel, y compris le patrimoine d’entreprise ou des banques.

Adapté aux personnes en situation de handicap

Quel est le rôle d’un Conseiller en Gestion du Patrimoine ?

À mi-chemin entre le conseil, le commercial et l’expertise juridique et financière, le CGP propose, comme son nom l’indique, diverses solutions patrimoniales sur-mesure, en fonction des objectifs visés. Ces derniers incluent entre autres la protection familiale, la performance financière, l’optimisation fiscale, etc.

Quel est le travail d’un Conseiller en Gestion du Patrimoine (en banque ou indépendant) ?

Le Conseiller en Gestion de Patrimoine accompagne sa clientèle (particuliers ou banques) dans l’optimisation et la gestion du patrimoine à travers des produits financiers adaptés. À ce titre, il dresse un bilan patrimonial dédié à chaque client, reflétant ainsi sa situation personnelle.

D’autre part, le CGP instaure un cadre fiscal et juridique adapté à chaque investissement. Il prodigue également des conseils sur les placements et services, et les ajuste suivant les circonstances. Pour cela, il détermine les écarts significatifs entre les prévisions et les réalisations.

Par ailleurs, ce conseiller supervise la gestion bancaire de ses clients. En fonction de l’organisation choisie par cette institution financière, il joue un rôle d’interlocuteur en opérations bancaires et en services de paiement ou d’appui aux conseillers clientèle.

Dans une banque, le CGP dispose d’une zone d’action, souvent départementale, pour faire fructifier son portefeuille clientèle. Il peut être soit commissionné, soit relié à un responsable secteur.

En indépendant, ce gestionnaire travaille avec de nombreux intervenants en externe, notamment les courtiers d’assurance, les agents généraux, les marchands de biens ou les banques. Il peut également faire intervenir d’autres professionnels libéraux : avocats, notaires, experts-comptables.

Quelles sont les missions d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

Les activités d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine varient selon le profil d’investisseur de ses clients (chef d’entreprise, cadres dynamiques, retraités…). Elles diffèrent également suivant l’activité des institutions financières : banque privée, banque de détail, banque en ligne, gestion de fortune, banque de financement et investissement BFI. Voici les principales activités d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine :

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.

La prospection et la fidélisation commerciales, consistant à :

  • Prospecter de nouveaux clients patrimoniaux pour enrichir son portefeuille ;
  • Contribuer aux revues de portefeuille de l’entreprise en vue de cibler de futurs clients ;
  • Instaurer une bonne relation avec les chargés de clientèle afin de mieux les accompagner dans la gestion de patrimoine et l’orientation des clients ;
  • Prendre part aux différents évènements organisés par le groupement des agences ;
  • Animer un réseau de partenaires et de prescripteurs.
Télécharger la brochure

Comment devenir gestionnaire de patrimoine

Études, formations, qualités… voici tous les essentiels à retenir sur le poste de Conseiller en Gestion de Patrimoine.

À la fois commercial et technique, le poste de conseiller en patrimoine (CGP) requiert un niveau d’études :

  • BAC + 2/3 en gestion bancaire ou patrimoniale ;
  • BAC+5, voire plus en gestion du patrimoine, banque/finance ou droit ;
  • BAC+6 en gestion privée et gestion de patrimoine.

Il reste néanmoins accessible par voie interne à l’issue d’une première expérience de conseiller ou chargé clientèle.

 

Voici les différentes formations d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) envisageables :

Niveau bac +2/3

  • Diplôme BUT, BTS, DU en gestion patrimoniale ou bancaire

Niveau bac + 5

  • Diplôme d’école de commerce ou d’école spécialisée (MBA, MSc, Mastère, Magistère)
  • Diplôme d’IAE ou Institut d’Administration des Entreprises
  • Master finance : différents parcours : gestion de patrimoine
  • Master en gestion de patrimoine : conseil en gestion et transmission de patrimoine
  • Master MBFA ou Monnaie Banque Finances Assurances
    Différents parcours : commercialisation de produits financiers et d’assurance, techniques financières et bancaires, gestion de patrimoine, conseiller patrimonial agence
  • DSCG ou Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion
  • Master droit bancaire et financier

Niveau bac + 6

  • MS (Mastère Spécialisé) en gestion de patrimoine et gestion privée.

Le poste de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) nécessite au moins trois années d’expérience dans le milieu de l’assurance ou la banque. Il est néanmoins accessible aux débutants ayant une expérience commerciale (courtage, banque, immobilier, assurance) ou ayant réalisé un long stage dans le monde bancaire.

Demandeurs d’emploi, professionnels en reconversion ou étudiants en alternance, la formation en continu est l’idéal si vous souhaitez acquérir les compétences clés pour le poste de gestionnaire de patrimoine. Pour appréhender ce métier à votre propre rythme, First Education Online vous propose plusieurs formations innovantes en partenariat avec les meilleures Grandes Écoles : l’ICCF@HEC Paris et Finance de Marché @ESCP Business School. Les cours dispensés en ligne vous permettent de maîtriser l’univers de la gestion de patrimoine et de réussir votre réorientation professionnelle. Le groupe First Finance forme également plusieurs milliers d’apprenants à la certification AMF et AMF Finance Durable tous les ans.

L’ICCF@HEC Paris est conçu pour répondre aux besoins de compréhension et d’action d’un large public concerné par les décisions financières de l’entreprise, d’un point de vue interne ou externe.

L’ICCF@HEC Paris vous permet d’acquérir 3 compétences fondamentales en finance d’entreprise :

Mener une analyse financière

  • Retraiter et analyser les documents financiers de l’entreprise (compte de résultat, bilan, tableau de flux) ;
  • Calculer et appliquer les indicateurs clés des équilibres financiers de l’entreprise utilisés par la profession ;
  • Porter un diagnostic global pertinent sur la situation financière des entreprises.

Évaluer une entreprise

  • Maîtriser les principales méthodes reconnues par la profession pour évaluer financièrement une entreprise ;
  • Choisir et adapter les méthodes d’évaluation les plus pertinentes suivant les cas rencontrés : type de secteur, taille de l’entreprise…

Prendre des décisions d’investissement et de financement

  • Prendre des décisions d’investissement et de financement à partir de critères de jugement, quantitatifs et qualitatifs, utilisés par la profession ;
  • Mesurer l’impact des choix d’investissement et de financement sur la situation financière de l’entreprise ;
  • Maîtriser les outils du financier d’entreprise dans le domaine de la finance durable.

En savoir plushttps://first-education-online.com/fr/certificat/iccf-hec-paris-international-certificate-in-corporate-finance/

L’ICCF2@HEC Paris vous délivre trois compétences fondamentales en politique financière d’entreprise :

  • Gestion de la structure financière : comprendre l’équilibre du bilan, restructurer le passif, gérer les financements en dette, choisir les composantes du financement ;
  • Fusions-acquisitions (M&A) : appréhender les fondements du M&A, valoriser, structurer et négocier, maîtriser les offres publiques, sélectionner un processus de cession ;
  • Ingénierie financière liée aux opérations de haut de bilan : optimiser la structure de l’actionnariat, lever et rendre du capital, optimiser la structure interne du Groupe, se tourner vers le private equity, réussir l’introduction en bourse.

En savoir plus : https://first-education-online.com/fr/certificat/iccf2-hec-paris/

Cette formation inculque des compétences fondamentales en finance de marché, telles que :

  • Identification du rôle de chaque acteur sur les marchés financiers et interaction professionnelle ;
  • Connaissance approfondie des fondamentaux de valorisation des instruments financiers;
  • Sélection des produits financiers en comparant les caractéristiques des produits cash, des options et des dérivés fermes ;
  • Connaissance des risques consécutifs à l’évolution des produits financiers complexes et des marchés financiers associés ;
  • Mise en œuvre d’opérations de couverture des risques avec des produits dérivés fermes et conditionnels ;
  • Compréhension de la construction des produits structurés.

En savoir plushttps://first-education-online.com/fr/certificat/finance-de-marche-escp-business-school/

La certification AMF est obligatoire pour tout prestataire de services d’investissement. Elle assure que certaines fonctions disposent d’un ensemble commun de compétences fidèles aux normes européennes et françaises. Elle est utile pour protéger les intérêts de vos clients.

Depuis 2010, First Finance a certifié plus de 27 000 personnes à l’AMF, parmi lesquelles un grand nombre de Conseillers en Gestion de Patrimoine.

En plus de la certification AMF, le groupe propose la certification AMF Finance Durable. Elle est essentielle pour comprendre le cadre institutionnel et économique de la finance durable, ainsi que pour acquérir une grille de lecture des produits et des méthodologies utilisées. Une fois certifié, vous serez capable de collecter les préférences des clients et de leur proposer des produits adaptés à leurs besoins.

En savoir plus :

Les profils suivants conduisent au poste de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) :

  • Commercial ;
  • Chargé d’affaires ;
  • Conseiller clientèle en banque ;
  • Chargé de relation client.

Le poste de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) nécessite certaines aptitudes professionnelles, à savoir :

  • Sens de l’écoute des besoins ;
  • Appétence commerciale ;
  • Pédagogie ;
  • Capacité de questionnement ;
  • Force de conviction et de proposition ;
  • Force de proposition ;
  • Capacité rédactionnelle.

Un bon Conseiller en Gestion de Patrimoine doit posséder les qualités suivantes :

  • Capacité d’écoute, d’analyse et de rigueur ;
  • Capacité relationnelle pour créer et entretenir un réseau ;
  • Curiosité et intuition ;
  • Réactivité (lors d’opérations boursières) et grande disponibilité (notamment en période de déclaration d’impôts) ;
  • Bon sens de l’organisation.

Salaire, état du marché ou évolution de carrière, voici toutes les caractéristiques du métier de Conseiller en Gestion de Patrimoine.

Combien touche un Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

La technique de rémunération d’un CGP porte souvent à confusion. Selon une nouvelle directive diffusée en 2018, une distinction est faite entre les professionnels indépendants et les salariés. Selon son statut, un conseiller patrimonial peut être rémunéré sur la base d’une rétro commission ou des honoraires.

Quel est le salaire mensuel d’un gestionnaire de patrimoine

En début de carrière, un conseiller en patrimoine touche aux environs de 2 500 € brut par mois. Le revenu d’un gestionnaire de fortune senior tourne aux alentours de 4 000 à 6 000 € brut par mois.

Pour un indépendant, le revenu varie selon le chiffre d’affaires réalisé, pouvant être fixé et versé mensuellement. Selon la structure qui l’emploie, le conseiller patrimonial peut toucher en moyenne entre 33 000 et 65 000 € brut.

La rémunération en honoraires s’effectue sur la base des heures passées en accompagnement du client.

Quel est le salaire annuel d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

Le revenu annuel brut (fixe+ part variable) d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine est compris entre 35 000 et 60 000 € brut.

En pleine évolution, le métier de gestionnaire de patrimoine connaît une forte concurrence sur le marché ces dernières années. Face à cette forte demande, les exigences associées à ce poste ont également tendance à augmenter.

Voici les chiffres clés de ce secteur :

Actuellement, la France compte près de 2 500 conseillers en gestion de patrimoine exerçant à titre indépendant. Ces professionnels sont impliqués dans des activités variées telles que le conseil en organisation et en stratégie patrimoniale, la vente de produits financiers, la commercialisation de produits d’assurance, ainsi que les transactions immobilières.

En revanche, le nombre de cabinets de conseil en gestion de patrimoine en France est resté assez stable au cours de la dernière décennie. Selon les données de l’Autorité des marchés financiers (AMF), leur nombre oscillait entre 3 500 et 4 200 en 2021.

Fort de son expérience, un gestionnaire de patrimoine peut prétendre aux postes de :

  • Responsable d’agence commerciale ;
  • Responsable d’agence bancaire ;
  • Responsable équipe patrimoniale ;
  • Ingénieur patrimonial.